destinations Paris Île-de-France

Une visite du Château de Versailles : toutes les infos et nos conseils pour la meilleure visite du plus beau palais du monde

C'est le plus beau palais du monde et il est à visiter au moins une fois dans sa vie. 63 000 M2 et plus de 2300 pièces pour le château, 800 hectares pour le parc... Il est immense et pourtant tant de volume n'est pas de trop pour accueillir plus de 7 000 000 de personnes par an.
Quels sont les lieux à ne pas manquer ? Quels sont les horaires d'ouverture ? Les tarifs ?
Découvrez nos infos, nos astuces et vivez Versailles... Comme des rois !

Partagez :

Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Les infos pratiques :

La grille d'honneur de la cour d'honneur. C'est à sa gauche que se trouve l'entrée du château par juan Esteban Villa/Shutterstock.com 

La grille d'honneur de la cour d'honneur. C'est à sa gauche que se trouve l'entrée du château par juan Esteban Villa/Shutterstock.com 

Adresse GPS :

Place d'Armes, Versailles. Le château de Versailles se situe dans les Yvelines. Il est à 30 kms de Paris.

En voiture / les parkings

Mettez "Place d'Armes Versailles" sur votre GPS. Ca n'est pas le meilleur moyen de s'y rendre mais vous trouverez des places de parking devant le château et autour de la Place d'Armes, mais ils sont vite saturés. Il y en a aussi le long des trois grandes avenues qui partent du château : l'avenue de Paris, l'Avenue de Saint Cloud, ou l'avenue de Sceaux. Justement, à 1 km plus haut, dans l'avenue de Paris, vous trouverez des places à tarif plus abordable que devant le château (où il faut compter 30 euros pour une journée). 

En taxi ou en Uber, il y a des stations. La course peut atteindre 100 euros pour aller à Paris selon la circulation.

En transports en commun.

On y accède assez facilement par les transports en commun depuis Paris.

Depuis le centre de Paris : Par le train, il faut choisir la gare de "Versailles Château Rive-Gauche". Elle est à 10 mn de l'entrée du château. On parvient à cette gare en 45 minutes depuis Notre Dame par le RER C une ligne facile à trouver puisqu'elle traverse Paris en passant par les grands classiques comme les stations de métro "Saint Michel", "Notre-Dame".

Depuis Montparnasse et la Défense : On peut aussi venir de la Gare Montparnasse ou de la Défense en prenant cette fois le Transilien SNCF ligne N en s'arrêtant à "Versailles Chantier". Il faut marcher un peu, environ 20 mn, pour rejoindre le château.

ASTUCE : achetez à la fois le billet aller et le billet retour pour ne pas faire la queue quand vous reviendrez parce que de nombreux touristes achètent leu billet retour au moment du retour, ce qui occasionne beaucoup d'attente devant le distributeur. 

La Cour de Marbre. C'est par là que vous entrerez dans le château /Photo by andre quinou/Shutterstock.com La Cour de Marbre. C'est par là que vous entrerez dans le château /Photo by andre quinou/Shutterstock.com 

 

Les horaires d'ouverture : 

Le château est ouvert tous les jours toute l'année SAUF LE LUNDI.

Il est aussi fermé le 25 décembre, le 1er Janvier et le 1er mai.

 

Pour les horaires il y a deux saisons : la basse et la haute saison. 

En haute saison

(du 1er Avril au 31 octobre) le château est ouvert de 9H00 à 18H30 (dernière admission à 18H00) et le parc de 7H30 à 18H00. Pour Trianon c'est 12H00 - 18H30.

En basse saison

(du 1er novembre au 31 mars) le château est ouvert de 9H00 à 17H30 (dernière admission à 17H00) et le parc de 7H30 à 20H30. Pour Trianon c'est 12H00 - 17H30.

Attention : il  arrive que le parc ferme plus tôt : les samedis de grandes-eaux du 16 juin au 15 septembre c'est à 17H30. De même, il arrive que la météo oblige de fermer le parc pour préserver la sécurité des promeneurs. 

ASTUCE : venez plutôt les mercredi et jeudi voire le vendredi. Evitez les week-ends si possible. Dt surtout n'hésitez pas à Visiter Versailles à la fin de l'automne ou en début de Printemps. Le parc est moins fréquenté et il est tout aussi beau. 

Le soleil, symbole de Louis XIV figure sur de nombreux supports comme les grilles d'honneur / Photo by trucic/Shutterstock.com 

Le soleil, symbole de Louis XIV figure sur de nombreux supports comme les grilles d'honneur / Photo by trucic/Shutterstock.com 

 

Les tarifs : 

Astuce : De manière générale, prenez vos billets en ligne, ça vous évitera de faire la queue à l'entrée et vous pourrez directement vous rendre à l'entrée A. Le prix a peut être changé depuis la redaction de cet article. Verifiez sur le Site du château. 

 

1 Le ticket d'entrée pour le château est de 21 euros (2024)

Il donne accès à la célèbre galerie des glaces mais aussi aux appartements du roi, aux grands appartements, à la chapelle et à la chambre de la Reine. Notez bien qu'il ne donne pas accès aux jardins ni à Trianon (l'entrée à Trianon coûte 12 euros), mais il vous permet de visiter le château si vous avez peu de temps. Vous le trouverez ici.

 

2 Le passeport complet 1 jours est de 32 euros (2024)

Il donne accès à l'ensemble du château mais aussi au Parc et au domaine de Trianon. C'est ce ticket là qu'il faut prendre si vous avez prévu une journée à Versailles. Vous le trouverez ici.

Attention il est possible de devoir attendre 1H ou 1H30 avant d'entrer dans le château. Dans tous les cas, prenez vos billets avant de venir, sur internet, et prévoyez d'être là à 8H30 le matin ou vers 13H00 si vous voulez attendre le moins possible. 

 

3 Le top : Le passeport 1 AN A VERSAILLES

Il coûte 65 euros. Il donne accès au coupe-file, donc il permet de vous présenter directement à l'entrée B et de ne pas (trop) attendre. Vous avez accès à l'ensemble du domaine de Versailles, y compris le domaine de Trianon que vous devez visiter absolument. Vous recevrez aussi un chouette magazine et il donne accès à de multiples offres culturelles. C'est la formule que nous vous conseillons si vous pouvez vous la permettre. Elle permet un confort optimal (il existe un offre duo à 90 euros). Vous le trouverez ici. Il est valable 1 an et qui sait si vous ne reviendrez pas dans l'année ?

Il existe des possibilités de gratuité ou d'accès en groupe, ainsi que des visites guidées (à partir de 40 euros), qui permettent de découvrir une facette particulière de Versailles et que vous trouverez en détail sur le site du château de Versailles.

A l'intérieur du château de Versailles / Photo by Matthew Jacques/Shutterstock.com 

A l'intérieur du château / Photo by Matthew Jacques/Shutterstock.com 

 

Bagages, toilettes, comment faire ? 

Les toilettes :

Dans le château : On a beaucoup dit qu'il y avait peu de toilettes à Versailles sous le règne du Roi Soleil, si c'est vrai ça n'a pas beaucoup changé. Vous en trouverez tout de même à l'entrée du château, après les contrôles. Vous en trouverez aussi un peu plus loin au rez-de-chaussée, mais, attention, il n'y en a pas au 1er étage (les grands appartements, la galerie des glaces etc...). Vous en trouverez de nouveau en redescendant à la fin de la visite. 

Dans le parc : Il y en pres du bosquet de la girandole, dans l'axe du château, ainsi qu'à l'autre bout du Grand Canal. il y en a aussi à l'entrée du grand et du petit Trianon. 

bagages et derniers conseils :

Attention les bagages volumineux ne sont pas autorisés au château. De même pour les poussettes. Vous pourrez les déposer aux consignes. Les photos sont autorisées mais sans flash et les perches à selfies sont interdites (même si on ne voit que ça dans la galerie des glaces...). 

A SAVOIR réservez et renseignez vous toujours avant de venir

De manière générale, pensez toujours à vous rendre sur le site internet du château de Versailles quelques jours avant de vous y rendre. Vous connaitrez les horaires d'ouverture et vous saurez aussi quels spectacles sont susceptibles d'avoir lieu. Par exemple les grandes eaux en été. Regardez bien les sites affichés par votre moteur de recherche, vous ne tomberez pas forcément sur le site du château de Versailles en premier mais peut être sur des tour-opérators. 

Attention les prix que nous donnons sont indicatifs et sont ceux que nous avons relevés le 17 novembre 2022. Ils ne sont pas garantis et ils n'engagent pas la responsabilité du site. Renseignez vous toujours sur le site du château avant de vous y rendre. 

 

Le château de Versailles, vue depuis les jardins  / FrimuFilms/Shutterstock.com L'entrée de Versailles dont les grilles sont dorées à la feuille d'or / Photo by FrimuFilms/Shutterstock.com 

D'autres sites UNESCO en FRANCE

Quoi voir ? Quoi visiter ? 

Détail de la Galerie des Glaces du Château de Versailles Takashi Images/Shutterstock.com

Détail de la Galerie des Glaces du Château de Versailles Takashi Images/Shutterstock.com

Le château

D'abord, n'oubliez pas de prendre l'audioguide. On apprend toujours plus. L'application officielle est aussi très bien, nous vous la conseillons. Il existe plusieurs parcours. Si vous êtes pressés, nous vous conseillons le parcours grands appartements.

Si vous avez plus de temps, vous découvrirez d'autres parcours ici celui des grands appartements du Dauphin et celui de "Mesdames" les filles de Louis XV.

 

Le parcours "Grands appartement" 

Pour le découvrir, traversez la Cour de Marbre. Profitez en pour regarder les façades, leurs bustes, et leur style qui raconte si bien l'histoire de ce château : un relais de chasse de Louis XIII (on retrouve le style architectural Louis XIII dans les briques et l'appareillage de pierres blanches), que son fils, Louis XIV, va littéralement envelopper dans une autre construction beaucoup beaucoup plus grande. Il a existé un projet pour mettre cette partie au goût du XVIIIE siècle, mais elle a été stoppée par le manque d'argent et la Révolution Française. On voit les débuts à droite de la cour d'honneur, la cour qui précède la cour de marbre, avec une petite colonnade. Quand vous aurez traversé la cour, vous monterez au premier étage et vous découvrirez : 

La cour de Marbre avec les façades du premier château, celui de Louis XIII / Photo by  Fotos593/Shutterstock.comLa cour de Marbre avec les façades du premier château, celui de Louis XIII / Photo by  Fotos593/Shutterstock.com

 

1 Le salon haut :

Terminé en 1710, il vous permet de découvrir, du haut, la chapelle royale. Il a d'ailleurs été l'une des chapelles du château. 

Versailles : l'intérieur de la chapelle vu depuis le salon haut / Image par lexan/Shutterstock.com

Versailles : l'intérieur de la chapelle vu depuis le salon haut / Image par lexan/Shutterstock.com

 

2 Le salon d'Hercule :

C'est le plus vaste plafond peint du châtau : 142 personnages peints par François Lemoyne en seulement trois ans de 1733 à 1736 après près de 20 ans d'interruption des travaux commencés par Louis XIV mais suspendus à la mort du roi en 1715 avant d'être repris 18 ans plus tard. 

Le plafond du Salon d'Hercule à Versailles par François Lemoyne (peint entre 1733 et 1736) Gilmanshin/Shutterstock.comLe plafond du Salon d'Hercule à Versailles par François Lemoyne (peint entre 1733 et 1736) Gilmanshin/Shutterstock.com

 

3 Le salon de Vénus

Venus c'est la déesse de l'Amour chez les romains. Elle est l'accès du Grand Appartement du roi. C'est là qu'on donnait les collations pendant les grandes soirées de la Cour

 

4 Le salon de Diane 

C'est un salon dédié à Diane, déesse de la Chasse. C'est là que le roi jouait au billard. Il faut imaginer beaucoup de monde autour de lui, et même des gradins pour accueillir les admirateurs. Le roi est d'ailleurs toujours là, représenté en buste par Le Bernin

Le buste de Louis XIV par Le Bernin / travail personnel by Louis le Grand Wikicommons

 

5 Le salon de Mars

Dédié à Mars, dieu de la guerre, C'est la première pièce officielle de l'appartement du roi. C'est là qu'étaient stationnés les gardes françaises qui veillait sur le Roi. Vous verrez un portrait de Louis XIV au dessus de la cheminée, réalisé par René-Antoine Houasse. Vous pouvez aussi découvrir deux portrait signés Carle Van Loo (originaire de Nice) d'un côté Louis XV, de l'autre sa femme la Reine Marie

Louis Michel van Loo, Louis XV, roi de France et de Navarre, 1760 (château de Versailles)

La reine Marie Lezczinska par Carl Van Loo (château de Versailles)

 

6 Le salon de Mercure 

Le salon de Mercure, vue interieur Fotos593/Shutterstock.comLe salon de Mercure, vue interieur Fotos593/Shutterstock.com

Surnommé aussi "chambre du lit" parce que cette pièce à longtemps été la chambre de parade du roi même s'il y a très peu dormi. Ce salon a été entièrement remeublé en 2012. On y voit notamment des "ployants". Ces sièges illustrent bien l'Etiquette (le protocole) puisque ne pouvaient s'assoir dessus que les personnes les plus titrées. Bien sûr, on ne s'assoit pas en présence du roi. 

 

7 Le salon d'Apollon 

C'est la salle du trône (son emplacement est marqué par une estrade). Un trône qui a longtemps été en argent massif avant que la guerre n'oblige le roi à le faire fondre pour financer ses armées en 1689. (et tout le mobilier d'argent de Versailles a été fondu). Ici le roi donne audience. La pièce est aussi transformée en salle de bal lors des "soirées d'appartements", les receptions que donne souvent Louis XIV pour ses courtisans. On y voit, aux angles, les 4 continents (pas 5 puis que l'Océanie n'a été découverte que bien après la construction de Versailles). C'est aussi dans ce salon qu'on voit le portrait de Louis XIV (par Hyacinthe Rigaud) en costume de sacre.

Portrait de Louis XIV en costume de sacre (Musée du Louvre, huile sur toile, Hyacinthe Rigaud, 1701).

En observant le tableau vous verrez tous les attributs de la monarchie Française : les fleurs de lys d'or sur fond d'azur qui parsème le manteau d'hermine (l'hermine figure la souveraineté), l'épée, le sceptre et la couronne. En face du roi, figure son arrière arrière arrière petit fils : Louis XVI. 

 

8 Le salon de la guerre 

Il ouvre la galerie des glaces et mène à son pendant (et contraire) le salon de la Paix. On y voit Louis XIV victorieux sur son cheval. 

Le salon de la Guerre du château de Versailles image pour Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock.com

Le salon de la Guerre du château de Versailles image pour Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock.com

 

9 La Galerie des glaces 

C'est la pièce la plus connue de Versailles. 73 mètres de long, 13 de large et 12,50 m de hauteur. Elle a été ajoutée plus tard que beaucoup d'autres pièces puisqu'à l'origine se trouvait ici une terrasse avec un petit jet d'eau. Le climat a incité à fermer cet espace et on en a profité pour en faire une grande galerie propice aux receptions. Elle célèbre la grandeur de Louis XIV. Notamment avec les plus de 1000 M2 de fresques aux plafonds. Elles sont signées Charles Le Brun (1619 - 1690), il avait déjà 60 ans au début des travaux, ce qui ne l'a pas empêché de les tracer (et c'est très incommode de peindre un plafond). 

L'intérieur de la Galerie des Glaces à Versailles

La galerie des glaces et ses célèbres torchères 

Elle est ornée de marbre et surtout de 357 glaces ce qui est un exploit à l'époque de sa construction en 1679 puisque la France commence tout juste à savoir en faire. Il faut dire que Colbert a réussi a faire venir, à prix d'or, des ouvriers vénitiens pour réaliser ces glaces à une époque où Venise était la seul à savoir faire des miroirs de grande taille. Elle interdisait de partager le secret sous peine de mort. C'est dire si la France a du mettre le prix pour réaliser ce cas d'école d'espionnage industriel et faire venir ces ouvriers qu'on a d'abord installé à Paris, avant de les envoyer à Cherbourg parce que la capitale les rendait trop turbulents (déjà les nuits parisiennes !)

La galerie des glaces photo Takashi Images/Shutterstock.com

La galerie des glaces photo Takashi Images/Shutterstock.com

Ici ont eu lieu de grands évenement historiques comme le mariage de Louis XVI (alors duc de Berry) et de Marie Antoinette en 1770. C'est ici que l'empire d'Allemagne a été proclamé après la lourde défaite de la France en 1871 (elle perd l'Alsace et la Moselle). C'est là qu'a été signé le traité de Versailles qui a mis fin à la Première Guerre Mondiale. De nombreuses personnalités sont passées ici : de Gaulle y a convié le Président Kennedy, Elisabeth II de Grande Bretagne l'a visitée, de même que les chefs d'Etats du G7 à l'invitation de François Mitterand. 

Bal masqué donné par Louis XV dans la "Grande Galerie"

 

10 Le cabinet du conseil 

Au milieu de la galerie des glaces, une porte vous mènera au cabinet du conseil. C'est la que les rois Louis XIV, Louis XV et Louis XVI ont décidé de l'avenir de la France de 1682 à 1789.

Le cabinet du Conseil : detail / Photo by V_E/Shutterstock.comLe cabinet du Conseil : detail / Photo by V_E/Shutterstock.com

 

11 La chambre du roi 

C'est le coeur du château. Ici dormait le Roi (encore que Louis XV et Louis XVI ne faisait que s'y lever en cérémonie, préférant des pièces plus chaudes dans les petits appartements). Plus qu'une chambre c'est un lieu de cérémonie où le roi reçoit à son lever ou à son coucher.  On ne peut assister à ces moments que si on est important à la cour, ou choisi par le roi. On doit par exemple être muni d'un "brevet de chaise d'affaire" pour être présent quand le roi fait ses besoins. Il discute alors avec son entourage tout en faisant "ce que la Nature commande".  C'est aussi là que le roi dine en public. 

La chambre du roi / Gabriela Beres/Shutterstock.com

La chambre du roi / Gabriela Beres/Shutterstock.com Personne ne pouvait passer les ballustrades s'il n'était autorisé par l'Etiquette. 

C'est là que Louis XIV est mort le 1er Septembre 1715 à l'âge de 76 ans. C'est là aussi qu'il a subit la célèbre opération d'une fistule anale. Une opération très dangereuse à l'époque, qui fut d'ailleurs répétée sur des indigents (dont plusieurs sont morts) par le medecin du roi  Charles François Felix. Le roi n'a pas hurlé. Tout juste a t'il dit "mon dieu" à un moment. L'opération réussie et, donc, la vie du roi sauvée, on a entonné plusieurs "Te deum" dans toute la France, y compris un hymne de joie qui, par les chemins étonnants de l'histoire, est devenu... "God save the King" le chant national brittanique.

Chambre du roi photo par VICTOR TORRES/Shutterstock.com

Chambre du roi photo par VICTOR TORRES/Shutterstock.com

Si vous tournez la tête vous verrez le balcon et la cour de marbre. Vous vous souviendrez de Marie Antoinette, sortant au balcon, alors que le peuple de Paris, armé, clamait "la reine au balcon", et que les têtes de gardes du château étaient brandis vers le ciel, fichées sur des piques. La reine est sortie et elle s'est inclinée vers la foule qui l'a applaudie finalement. 

Louis XV y a dormi à son arrivée à Versailles, mais il faisait si froid qu'il a fait ajouter une deuxième cheminée, avant de renoncer à y dormir et de se faire aménager une chambre quelques mètres plus loin, dont il sortait le matin pour venir faire la cérémonie du lever dans la chambre du roi et, le soir, la cérémonie du coucher. 

Le protocole commandait qu'on se découvre et qu'on s'incline devant le lit du roi, même lorsqu'il n'était pas là. 

 

12 l'antichambre de l'oeil de boeuf 

Elle tient son nom de l'oeil de boeuf qui l'éclaire. C'est là que les courtisans attendaient qu'on les appelle pour avoir accès à la Chambre du roi 

 

13 Le salon de la Paix 

Contraire du salon de la guerre, il est à l'extrémité de la Galerie des glaces. Faisant partie des appartements de la reine, il en était séparé par une cloison amovible otée (rarement) pour les grandes occasions. C'est là que la Reine Marie se livrait à l'un de ses rares défauts : le jeu. Au centre du plafond : la France donne la Paix à l'Europe. Au dessus de la cheminée, un portrait du roi Louis XV. 

 

14 La chambre de la Reine 

Chambre de la Reine à Versailles. le Lit, le meuble à gauche est le serre-bijou qui contenait les bijoux de la Reine Marie Antoinette. walter_g/Shutterstock.com

Chambre de la Reine à Versailles. le Lit, le meuble à gauche est le serre-bijou qui contenait les bijoux de la Reine Marie Antoinette. walter_g/Shutterstock.com

C'est depuis l'origine la chambre de la Reine. C'est là que Marie Thérèse d'Autriche dormait (et s'est éteinte), ainsi que la Reine Marie Lezczinska (qui n'aurait pas reconnu les lieux puisque celle qui lui a succédé a tout refait).

La reine Marie-Antoinette par Elisabeth Vigée-Lebrun 

C'est là que dormait Marie Antoinette qui a tout fait remeubler. On y découvre le "lit à la duchesse" dont le baldaquin est orné des aigles de la Maison d'Autriche. Sur le côté du lit, à gauche, se trouve une porte dissimulée. C'est par là que Marie Antoinette s'est enfuie quand le peuple de Paris a pris le château d'assaut le 6 octobre 1789. 

Chambre de la Reine à Versailles. le Lit. La ballustrade séparait la Reine et les dames autorisées du reste de la cour. C'est la que Marie Antoinette a accouché en public. Il y avait tant de monde, que Louis XVI a du pousser les courtisans pour casser un carreau et ouvrir la fenêtre.  V_E.Shutterstock.com

Chambre de la Reine à Versailles. le Lit. La ballustrade séparait la Reine et les dames autorisées du reste de la cour. C'est la que Marie Antoinette a accouché en public. Il y avait tant de monde, que Louis XVI a du pousser les courtisans pour casser un carreau et ouvrir la fenêtre.  V_E.Shutterstock.com

C'est aussi là que les reines de France accouchaient en public. Pour que les gens puissent témoigner que l'enfant né était bien fils ou fille de France. Ici sont nés 20 "enfants de France" dont les futurs Louis XV, Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. 

Lit de la reine / Détail Photo by Sophie Louisnard on Unsplash

 

15 Le salon des nobles 

C'est la pièce qui servait d'antichambre aux reines de France. On les attendait ici. Elles y reçevaient aussi. On y exposait le corps de la Reine au moment de sa mort. 

Salon des nobles du château de Versailles Gabriela Beres/Shutterstock.com

Salon des nobles du château de Versailles Gabriela Beres/Shutterstock.com

 

16 Antichambre du Grand Couvert de la Reine 

C'est, en quelque sorte, la salle à manger du couple royal. Il y prend ses repas en public. Un spectacle. Un orchestre joue de la musique, tout le monde est debout, et le roi et la reine dînent. Louis XIV et Louis XVI sont doté d'un appétit féroce. On leur sert plusieurs plats en même temps, et ils prennent ce qui leur plait. Il leur faut parfois attendre, notamment pour boire, puisque c'est un privilège de les servir. Il faut donc attendre que toute une série de personnes interviennent et on ne peut pas faire autrement parce que c'est un honneur et que, bien souvent, elles ont payé cet honneur. C'est ici que le vin a gelé dans le verre du roi Louis XIV lors du terrible hiver de 1709 qui n'a pas épargné Versailles (la seine était gelée de Paris à son embouchure, et les arbres éclataient littéralement sous l'effet du gel).

 

17 salle des gardes de la Reine 

C'est la pièce où les 12 gardes du corps veillaient sur la Reine. Ils sont plusieurs à avoir été tués lors des journées d'octobre 1789 en voulant empêcher le peuple venu de Paris d'entrer dans la chambre de la Reine. Le décor est tout entier du règne de Louis XIV. Vous voyez ce que voyaient les visiteurs il y a plus de 3 siècles.

Mobilier du château de Versailles walter_g/Shutterstock.com

Mobilier du château de Versailles walter_g/Shutterstock.com

 

A découvrir aussi dans le château les appartements du Dauphin et des filles de Louis XV

Si vous avez le temps, faites les appartements du dauphin et les appartementds des filles de Louis XV. 30 minutes de visite pour les un, 45 minutes pour les autres. Vous découvrirez toute la délicatesse de l'art de vivre au "Siècle des Lumières". 

Louis, Dauphin de France (1729 - 1765)

 

1 La bibliothèque du dauphin : 

Réalisée pour le fils de Louis XV, le Dauphin (1729 1765). Elle est décorée de très jolies peintures marines. Il aimait beaucoup y jouer de la musique avec ses soeurs. Il faut dire que les enfants de Louis XV étaient cultivés et doués pour les arts. 

La bibliothèque du dauphin / Photo by Henri Lajarrige Lombard on Unsplash

 

2 Le cabinet du dauphin 

A l'origine la chambre et le cabinet de Monsieur , le frère de Louis XIV, les deux pièces ont été réunies en une seule en 1693, Elles ont été redécorées en 1747. 

 

3 La chambre du Dauphin 

A l'origine cabinet doré de Monsieur, frère du roi, cabinet de travail du Régent, qui y est mort en 1723, elle a été redécorée par l'architecte Gabriel (à qui on doit le magnifique opéra de Versailles et la Place de la Concorde à Paris entre autres) dans les couleurs de vert, couleurs qu'on pensait bonne pour le sommeil. 

 

4 La seconde antichambre du Dauphin 

C'est une galerie de portraits de famille. Elle est émouvante puisque la majorité des personnes représentées ici ont vécu dans cette pièce et dans Versailles. 

 

Les appartements de "Mesdames", filles de Louis XV

Madame Victoire / Par Jean Marc Nattier en 1760.

Surnommées "Mesdames", quelques une des filles du roi Louis XV, qui n'ont jamais été mariées, on vécu ici. Il faut dire que Louis XV et la reine Marie, sa femme, ont eu 10 enfants. 

 

1 La galerie basse 

Elle est située sous la galerie des glaces 

 

2 La première antichambre de Madame Victoire 

Elle est la salle d'attente de la fille du roi. On y trouve quelques chaises. A l'origine c'était la Salle des bains de Louis XIV (qui s'en servait peu). 

3 La seconde antichambre de Madame Victoire 

La pièce où la princesse reçoit, notamment les nouvelles personnes admises "aux honneurs de la cour". Au dessus des portes vous distinguerez les fables de la Fontaine. 

4 Grand Cabinet de Madame Victoire 

La pièce où la musique était reine. La princesse maitrisait très bien la harpe par exemple. C'est à elle que Mozart (qui a été reçu a Versailles et qui été sur les genoux de la Reine Marie) a dédié des sonates pour clavecin, un instrument qu'elle maîtrisait aussi parfaitement. 

5 La chambre de Madame Victoire 

Magnifique chambre de style rocaille avec son lit et ses meubles pour parer la princesse à son réveil.

Le lit de Madame Victoire Photo by Finn on Unsplash

6 Cabinet intérieur de Madame Victoire 

Sa pièce "à elle" l'endroit lui était reservé. Dans un château où tout était public, c'était la seule pièce où la princesse pouvait se retirer et retrouver les personnes de son choix. Le Versailles d'aujourd'hui n'est pas si différent du Versailles de la Cour puisqu'on y trouvait de nombreux visiteurs, pas toujours nobles d'ailleurs. Il suffisait de louer une épée à l'entrée pour entrer dans le domaine au nom de l'antique tradition qui voulait que ses sujets puissent approcher le roi de France. On pouvait même lui transmettre des demandes, sous formes ecrites nommées "placets". Cette foule entraînait pas mal de désagréments, en premier lieu des vols dont même le roi Louis XIV a été victimes. Il y avait déjà des pickpockets. 

7 La bibliothèque de Madame Victoire

Qu'elle partageait avec Madame Adélaide, sa soeur. Pour reconnaitre leurs livres, on leur faisait relier de couleurs différentes. Verte pour l'une, rouge pour l'autre. 

8 Cabinet intérieur de Madame Adélaïde

Avant d'être donnée à la fille de Louis XV, cette pièce a fait partie de l'appartement de la marquise de Pompadour, maîtresse royale de Louis XV, qui y recevait. Elle y est morte en 1764. 

9 chambre de Madame Adélaïde 

Avec son décor tissé. Il en existait deux : un pour l'été, un pour l'hiver.  Celui qu'on voit est le "mobilier d'été". A noter les commodes Riesner, du nom du grand ébéniste à qui on doit aussi le sublime bureau de Louis XV. 

 

 

Le parc 

Jardin et Château de Versailles / photo Vivvi Smak/Shutterstock.com 

Jardin et Château de Versailles / photo Vivvi Smak/Shutterstock.com 

On ne peut pas imaginer Versailles sans son parc. Le parc a d'ailleurs été développé avant le château. Louis XIV l'a voulu pour y donner des fêtes. Il a été, pour la majeure partie, imaginé par André Le Nôtre. Il faut distinguer le Parc, des jardins, ça n'est pas forcément la même chose. Les jardins s'étendent devant le château. Si on résume ce sont les espaces avec les buis taillés qui partent du château et s'arrête devant le Grand Canal. Au delà, on parle plutôt du Parc de Versailles (avec beaucoup d'arbre et les deux Trianon). 

Nos conseils : prenez de bonnes chaussures, et aimez marcher. Le trajet est long dans les jardins de Versailles et à Trianon. N'hésitez pas à vous perdre volontairement puisqu'il est assez facile de se repérer : les jardins sont constitués de carrés côte à côte, et dans chacun de ces carrés il y a une surprise artistique. N'oubliez jamais un petit parapluie, le temps change vite à Versailles... 

Le bassin de Latone / Image par 365 Focus Photography/Shutterstock.com

Le bassin de Latone / Image par 365 Focus Photography/Shutterstock.com

Commencez par aller au bout de l'esplanade, vous verrez le splendide bassin de Latone. Rond, il figure la déesse mère d'Apollon et de Diane, qui est tout en haut, et qui est cernée par 20 grenouilles et 24 tortues et lezards (les paysans de Lycie qui se sont moqué de Latone qui les a transformés en grenouilles non mais !). 

La fontaine d'Appolon / Image par Mistervlad/Shutterstock.com

La fontaine d'Appolon / Image par Mistervlad/Shutterstock.com

Ensuite tournez à gauche et descendez. Vous trouverez le parterre du midi, en contrebas il y a le parterre de l'Orangerie et vous verrez au loin la pièce d'eau des Suisses. Vous êtes au dessus de l'orangerie, un grand luxe au temps de Louis XIV puisqu'elle permettait d'abriter les arbres qui supportent mal le climat du nord de la France tels que les orangers ou les citronniers. 

Parterre de l'orangerie et pièce d'eau des suisses / Image par Artem Avetisyan/Shutterstock

Parterre de l'orangerie et pièce d'eau des suisses / Image par Artem Avetisyan/Shutterstock

Descendez les marches (vous aurez l'orangerie sur votre gauche) et tout en bas tournez à droite pour entrer dans les jardins. Surtout, perdez vous. Vous découvrirez des "bosquets" autrement dit des lieus décorés, aménagés parfois comme des scènes, et c'est tout le charme des jardins de Versailles. Nous vous conseillons de longer l'esplanade et de prendre la deuxième allée sur votre gauche et parcourez là. A un moment sur votre gauche, il y aura le bosquet de la Reine, allez le voir, puis revenez dans la grande allée et allez sur votre droite, vous tomberez sur le "bosquet de la salle de bal" avec sa forme étonnante, ses jets d'eau, ses "coquilles" (qui font un joli bruit quand l'eau coule) et son marbre du langedoc. Ensuite revenez dans la même allée, au deuxième bassin rond, vous irez en diagonale sur votre droite et vous découvrirez le magnifique bosquet de la Colonnade. Vous atteindrez ensuite le Grand Canal, une vaste étendue d'eau sur laquelle Louis XIV aimait à faire glotter des gondoles, et vous aurez une double perspective, l'une sur le Grand Canal et l'autre sur le bassin de Latone et sur le château. 

Le grand Canal / Domaine de Versailles / Image par Vladimir Osipov/Shutterstock

Le grand Canal / Domaine de Versailles / Image par Vladimir Osipov/Shutterstock

 

Si vous êtes pressés et que vous n'allez pas à Trianon :

Si vous voulez gagner du temps, traversez la grande allée en laissant le Grand Canal sur votre gauche, puis tournez à droite, et remontez vers le château par l'une des allées située à gauche en venant du Grand Canal. A un moment vous  passerez devant le sublime bosquet dit "des bains d'appolon". On y voit Apollon (dieu du soleil) auquel le sculpteur à donné les traits de Louis XIV, être baigné par des nymphes après sa journée de travail.  Enfin vous remonterez vers le château pour découvrir le Parterre nord avec ses dessins et ses cascades, et vous arriverez vers l'esplanade.

Les parterres du jardin à la Française, un ravissement au Printemps / Image par Smokedsalmon/Shutterstock

Les parterres du jardin à la Française, un ravissement au Printemps / Image par Smokedsalmon/Shutterstock

 

Si vous allez à Trianon :

Quand vous êtes au Grand Canal, avec le château derrière vous, prenez la grande allée située sur votre droite, à un moment vous tournerez à gauche et au bout d'une allée vous découvrirez le Grand Trianon après avoir longé les murs du petit Trianon. Il vaut vraiment le détour.

 

Le Grand Trianon.

les façades du Grand Trianon / Image par Mistervlad/shutterstock

Les façades du Grand Trianon / Image par Mistervlad/shutterstock

C'est le lieu d'agrément de Louis XIV, là où il se délasse un peu des contraintes du "métier". Erigé par Jules Hardouin Mansard, architecte de Louis XIV, il est terminé en 1683. Résidence de la République qui peut y héberger des invités prestigieux (la Reine Elisabeth II y a dormi), il a été la Résidence de l'Empereur Napoléon Ier et il a été apprécié par Eugénie de Montijo, l'épouse de l'empereur Napoléon III. C'est 3 siècles d'histoire de la décoration, du mobilier et bien sûr d'histoire de France qu'on découvre à Trianon dont les colonnades, très italiennes, et le jardin, sont un enchantement. 

Colonnes du Grand Trianon / Photo andre quinou/Schutterstock.com

Colonnes du Grand Trianon / Photo andre quinou/Schutterstock.com

 

Le petit Trianon

Le temple de l'amour dans les jardins du Petit Trianon / Image Jacky D/Schutterstock.com

Le temple de l'amour dans les jardins du Petit Trianon / Image Jacky D/Schutterstock.com

Un cadeau, au départ. Celui que Louis XV a fait en 1769 à la Comtesse du Barry, sa maîtresse. Imaginé par l'architecte Gabriel, au milieu d'un jardin des plantes et non loin de la ménagerie (Versailles a longtemps eu son propre zoo, ouvert au public, dans lequel se voyait notamment un rhinocéros), le domaine est offert par Louis XVI à son épouse Marie Antoinette qui en fait son lieu privilégié et privé.

La Comtesse du Barry en "flore" par François-Hubert Drouais (1769) collections du château de Versailles

Par Jean-Pol GRANDMONT — Travail personnel, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=94865171

Avide de tranquilité, elle qui ne supporte pas "l'Etiquette" (le protocole de Versailles) s'y fait aménager des appartements, y invite ses amis, et n'hésite pas à faire masquer les fenêtres pour qu'on ne la voit pas. Un système ingénieux permet, par un jeu de poulies, de faire sortir des glaces qui masquent l'extérieur tout en agrandissant "virtuellement" l'intérieur. 

The Little Trianon / Image Pack-Shot/Schutterstock.com

Le petit Trianon / Image Pack-Shot/Schutterstock.com

C'est l'un des plus jolis endroits de Versailles. Un lieu délicat, empreint de l'art de vivre de l'aristocratie du Siècle des Lumières. Il faut le visiter au moins une fois d'autant qu'on découvre de nombreuses pièces et que la plupart des touristes qui s'engouffrent dans la galerie des glaces ne va pas jusque là. Vous pourriez même vous retrouver seuls et, qui sait, croiser Marie Antoinette comme l'ont fait des touristes anglaises dans les années 1900. Elles ont décrit une femme et ses enfants assis dans l'herbe, paisiblement, avant qu'un monsieur en perruque en roulant ne vienne annoncer qu'il fallait rentrer au château parce qu'une grande foule arrivait à Versailles. Elles ont dit avoir cru à une reconstitution. Plusieurs fois interrogées, elles n'ont jamais dévié, ce qui fait que certains disent que le petit Trianon est un peu "hanté" ou d'un couloir du temps... Que de mystères !

Marie Antoinette et ses enfants, par Elisabeth Vigée-Lebrun. On distingue la future "Madame Royale" Marie Thérèse (fille ainée de la Reine), le premier dauphin (mort en 1789 de la tuberculose), le jeune duc de Normandie (devenu dauphin, il meurt dans la prison du temple à l'âge de 12 ans). Le berceau vide désigne l'absence de "Madame Sophie" dernier enfant de Marie Antoinette et Louis XVI, morte enfant et très récemment au moment où le tableau est réalisé par la peintre attitrée de la Reine. 

C'est à Trianon que se trouve le petit théâtre de Marie Antoinette (difficile à trouver et difficile à visiter), réalisé par l'architecte Richard Mique et inauguré en 1780. C'est là que la Reine s'adonnait à sa passion pour le théâtre et qu'elle donnait quelques pièces devant ses intimes. Louis XVI en a vu quelques unes et, très amoureux de sa femme, applaudissait chaque fois. Une grande partie des intérieurs simule le marbre ou les dorures alors qu'il s'agit de papier mâché et de cuivre. Il est très étonnant. 

Le temple de l'amour Petit Trianon Domaine de Versailles / Photo by Fabianodp/Schutterstock.com

Le temple de l'amour / Photo by Fabianodp/Schutterstock.com

Vous découvrirez aussi le pavillon Français, de forme originale, qui se trouve au milieu des allées du jardin à la Française, le pavillon frais (avec son treillage verts) dans lequel la Reine se posait pour boire un peu de lait frais aux beaux jours de l'été, et, plus loin, en allant vers le hameau de la Reine, vous croiserez le très émouvant temple de l'amour, au dessus de l'eau, des colonnes, un toit arrondi et à l'intérieur duquel se trouve une copie de "Hercule taillant sa masse" du sculpteur Bouchardon. Plus loin, en allant vers le hameau de la Reine, vous découvrirez le jardin anglais. Il est très poétique... 

 

Le hameau de la Reine. 

Une fois n'est pas coutume, nous n'avons rien inventé : le XVIIIe siècle s'est passionné pour la Nature bien avant nous. C'est à cette mode de la vie à la campagne que Marie-Antoinette a cédé en s'offrant un "hameau" comme Condé, son cousin par alliance, le faisait à Chantilly. On y trouve une sorte de ferme idéale (pour l'époque), inspirée des fermes normandes, dans laquelle la reine venait voir ses poules (qu'on servait parfois à la table royale), ses vaches, et faisait "venir" des fruits et légumes qu'on servait notamment à ses enfants. Elle a, en quelque sorte, inventé le circuit-court du producteur au consommateur... 

La tour de Marlborough et le Hameau de la Reine / Versailles / Image by Takashi Images

La tour de Marlborough et le Hameau de la Reine / Versailles / Image by Takashi Images

Le hameau de la Reine est notamment constitué d'un petit lac, sur lequel on pêchait dans de petites barques, et de 11 maisons, dont la maison de la Reine (qui vient d'être restaurée), la "laiterie de propreté" et la fameuse tour de Marlborough. C'est là qu'on est venu chercher Marie-Antoinette quand la foule parisienne est arrivée en octobre 1789. A noter, autour des petites maisons, les jardins potager. 

L'un des batiments du Hameau de la Reine POC/shutterstock.com

L'un des batiments du Hameau de la Reine POC/shutterstock.com

 

Et retour au château par le Grand Canal 

Quand vous serez en haut du Grand Canal, avec le château devant vous, ne prenez pas la grande allée, mais l'allée parallèle située à votre gauche. On croise notamment la superbe bosquet de l'Enclade, ou encore le bosquet de l'Obelisque. A un moment vous  passerez devant le sublime bosquet dit "des bains d'appolon". On y voit Apollon (dieu du soleil) auquel le sculpteur à donné les traits de Louis XIV, être baigné par des nymphes après sa journée de travail.  Enfin vous remonterez vers le château pour découvrir le Parterre nord avec ses dessins et ses cascades, et vous arriverez vers l'esplanade.

 

 

Et si vous séjournez plusieurs jours

Versailles est si vaste, on a tant à y découvrir, avec plus de 60 000 oeuvres signés par les plus grands artistes des XVIIe et XVIIIe siècle, qu'on peut facilement y passer deux jours. Vous pourrez en profiter pour prendre votre temps parce qu'une journée pour faire le château, le parc et les Trianon, c'est assez "speed". Et à Versailles, il y a des trésors qu'on ne peut découvrir que lors de visites guidées. Par exemple le bureau du roi, récemment rénové, et l'un des plus beaux meubles Français de l'histoire, la bibliothèque de Louis XVI ou encore l'appartement de Madame du Barry... A voir aussi absolument: l'Opéra, qui a été longtemps le plus grand et le plus moderne d'Europe. Inauguré pour le mariage de Louis XVI (alors duc de Berry) et Marie-Antoinette, il est somptueux.

Les visites guidées thématiques se trouvent ici.

Il existe de nombreux parcours pour découvrir le Domaine de Versailles. Sur reservation il est possible de visiter les appartemenrs de Madame du Barry (au 2e étage) ou encore les petites appartements du roi (dont le bueau magnifique) et l'Opéra de Versailles dont voici une photo par Isogood_patrick/shutterstock.com

Il existe de nombreux parcours pour découvrir le Domaine de Versailles. Sur reservation il est possible de visiter les appartemenrs de Madame du Barry (au 2e étage) ou encore les petites appartements du roi (dont le bueau magnifique) et l'Opéra de Versailles dont voici une photo par Isogood_patrick/shutterstock.com

 

3 endroits à voir près du château de Versailles 

1 La galerie des carrosses 

La galerie des carrosses se trouve dans les Grandes Ecuries du roi à Versailles / Photo by UlyssePixel/Shutterstock

La galerie des carrosses se trouve dans les Grandes Ecuries du roi à Versailles / Photo by UlyssePixel/Shutterstock

Située juste en face du château, dans la grande écurie, elle montre quelques carrosses qui ont transporté lors de grands moments de l'histoire de France. Le carrosse du mariage de Napoléon 1er, le carrosse du sacre de Charles X... Une collection née de la volonté de Louis Philippe, roi des français. L'une des voitures est très émouvante. Il s'agit du fauteuil roulant de Louis Joseph, premier dauphin, le fils de Louis XVI et Marie Antoinette. Né en 1781, il est mort d'une longue maladie en 1789 à la veille des Etats-généraux qui ont été le point de départ de la Révolution Française. 

 

2 Le potager du roi 

Un jardin étonnant qui a été créé par Monsieur de la Quintinie pour alimenter la Cour et surtout la table du roi en fruits et légumes. Un jardin "carré" fait à la Française, dans lequel le jardinier réussissait à faire pousser les petits pois que Louis XIV adorait et dont la Cour a fait le légume à la mode. C'est là aussi qu'on a inventé la technique de l'espalier pour les poires. On y a aussi fait naître les champignons de Paris. A voir pour le plaisir et surtout si vous aimez la botanique. On y fait d'ailleurs des formations horticoles.

L'entrée est payante 5 euros. Comme tout Versailles il est fermé le Lundi. De janvier à octobre 10H-18H. De novembre à décembre 10H-17H et samedi 10H-13H. Le site est ici

Les tulipes étaient très à la mode sous Louis XIV. Elles sont même à l'origine de la première crise financière de l'histoire moderne : la crise des tulipes. Les prix montaient si vite que des acheteurs achetaient des bulbes avant même qu'ils n'existent. Quand la mode est passée, les prix se sont effondrés et des fortunes sont tombées avec eux. Photo by Claude Laprise on Unsplash

 

3 la ville de Versailles : 

Capitale administrative de la France pendant plus de 100 ans, Versailles en garde de magnifiques rues, avec de très nombreux hôtels particuliers. Vous trouverez des petits restaurants sympas à droite en sortant du château. Pas très loin du domaine, il y a le quartier des antiquaires. La Cathédrale Notre Dame, de style Rocaille, a été terminée en 1754 et mérite un vrai détour. 

Pour tout savoir sur le tourisme à Versailles c'est ici

Château de Versailles / De nuit / younes_bkl/Shutterstock

Château de Versailles / De nuit / younes_bkl/Shutterstock

Jérôme Prod'homme

Jérôme Prod'homme

Jérôme est "monsieur de France" l'auteur de ce site.