destinations Lorraine / Région Grand Est

Nancy : quoi voir ? Quoi visiter ? Notre TOP 10 de ce qu'il faut voir à Nancy

Capitale des ducs de Lorraine, Nancy est l'une des villes les plus riches de France en histoire et en patrimoine. Site "Patrimoine Mondial de l'Humanité", elle ne peut pourtant pas être résumée à la célébrissime Place Stanislas. Si vous aimez l'Art Nouveau, vous connaissez forcément la ville. Et il y a plein de chose à découvrir ... Voici notre top 10 de ce que vous devez absolument voir à Nancy

Partagez :

Nancy en résumé 

Pas facile de résumer Nancy avant de vous donner le top 10 de ce qu'il faut voir (c'est plus bas si vous ne voulez pas atrendre)

Il faut dire qu'elle a connu plusieurs grandes périodes de gloire, qu'elle a vu s'épanouir de nombreux talents artistiques et scientifiques et qu'elle a plus d'un tour dans son sac quand il s'agit de faire plaisir aux gourmands.

La plus belle place du monde c'est à Nancy qu'elle se trouve et c'est la place Stanislas / Photo choisie par monsieurdefrance.com : Jérôme Prod'homme (c)La plus belle place du monde c'est à Nancy qu'elle se trouve et c'est la place Stanislas / Photo choisie par monsieurdefrance.com : Jérôme Prod'homme (c)

 

Ville jeune et ville étudiante

Et rien ne dit que dans les 50 000 étudiant(e)s qu'elle accueille chaque année quelques un(e)s ne feront pas leur apparition dans les livres d'histoire ou d'art plus tard. C'est la plus importante ville étudiante de France en nombre d'étudiants par rapport à la population en général 

Rien de tel qu'une soirée à Nancy pour s'ambiancer du côté de la Place Stan, de la Ville-Vieille ou vers la rue jeanne d'Arc / Photo choisie par monsieurdefrance.Fr : Shutterstock.

Rien de tel qu'une soirée à Nancy pour s'ambiancer du côté de la Place Stan, de la Ville-Vieille ou vers la rue jeanne d'Arc / Photo choisie par monsieurdefrance.Fr : Shutterstock.

 

Capitale d'un état indépendant : le duché de Lorraine

Retenez tout de même quelques petites choses. Nancy est une gamine. Elle n'a pas encore 1000 ans, quand la plupart des villes de France est née au moins 1000 ans plus tôt. C'est la capitale des ducs de Lorraine, leur demeure, le Palais ducal, est toujours là. Un duché de Lorraine qui a été un état indépendant pendant plus de 7 siècles avant d'être uni à la France à la fin du XVIIIe siècle. Toute l'histoire de Nancy fait corps avec le duché, elle en partage les périodes les plus belles (la Renaissance par exemple est une période qui voit Nancy briller) et les pages d'histoire les plus tragiques (la guerre de 30 ans, qui la dépeuple, la guerre de 1870 qui la voit changer de statut et devenir une très grande ville...). 

La dynastie des ducs de Lorraine a régné de l'an 1000 à 1737. On compte parmi les ducs les plus célèbres, le duc René II, qui remporte la bataille de Nancy le 5 janvier 1477. iIllustration choisie par Monsieurdefrance.Fr : enluminure de la nancéide par Pierre de Blarru, XVe siècle). 

La dynastie des ducs de Lorraine a régné de l'an 1000 à 1737. On compte parmi les ducs les plus célèbres, le duc René II, qui remporte la bataille de Nancy le 5 janvier 1477. iIllustration choisie par Monsieurdefrance.Fr : enluminure de la nancéide par Pierre de Blarru, XVe siècle). 

 

Célèbre pour la Place Stanislas 

Elle est célèbre pour l'ensemble XVIIIe siècle qui comprend la Place Stanislas et qui est classé "Patrimoine Mondial de l'Humanité" par l'UNESCO depuis 1983 (la même année que le Taj Mahal et 6 ans avant la Grande Muraille de Chine... Ça vous pose l'endroit non ? La Place Stanislas n'est pas la seule a être classée UNESCO puisqu'il y a aussi la Place de la Carrière et la Place d'Alliance 

Les grilles de Jean Lamour et l'une des fontaines de la célèbre Place Stanislas de Nancy. Photo choisie par monsieurdefrance.fr : Shutterstock.Les grilles de Jean Lamour et l'une des fontaines de la célèbre Place Stanislas de Nancy. Photo choisie par monsieurdefrance.fr : Shutterstock.

 

Ville de l'Ecole de Nancy 

Rien à voir avec l'école où on étudie ! C'est un courant artistique très marqué au sein du courant Art Nouveau très en vogue au croisement du XIXe et du XXe siècle. De nombreux bâtiments sont marqués par ce courant qui met la Nature en avant et qui s'offre de multiples volutes. L'Art Nouveau n'a pas seulement présent dans l'architecture (on ne compte plus les maisons magnifiques complètement Art Nouveau) mais aussi dans les objets : des meubles signés Louis Majorelle aux vases soufflés dans les ateliers de Emile Gallé ou des Frères Daum. 

Chaise art Nouveau / Ecole de Nancy. Détail. Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/Shutterstock

Chaise art Nouveau / Ecole de Nancy. Détail. Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/Shutterstock

 

Ville gourmande 

Macarons de Nancy, Bergamotes de Nancy, chardons lorrains, baba au rhum, madeleines pour les gueules sucrées... Quiche Lorraine, pâté Lorrain, fuseau et j'en passe pour les gueules salées... Nancy est un concentré gourmand qui permet de savourer des spécialités purement nancéiennes ou plus largement lorraines. 

Délicieux Macarons de Nancy. Détail. Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Shutterstock

Ville de science 

Nancy est enfin une ville de curiosité. Botanique, par exemple, comme le montrent certains des parcs et jardins, ou le fameux jardin Botanique Jean-Marie Pelt à Viller-Lès-Nancy. Scientifique aussi comme le montre le "Féru des sciences" à Jarville-la-Malgrange. C'est le siège d'un très important Centre Hospitalier Régional Universitaire. 

 

TOP 10 de ce qu'il faut voir à Nancy : 

Notez, en préambule, que ce classement est totalement subjectif, notamment l'ordre d'apparition. N'hésitez pas à demander aux Nancéiens de partager leurs coups de cœur avec vous. 

 

1 la Place Stanislas 

C'est le joyau de Nancy. Pas très grande, elle est une sorte de Versailles à ciel ouvert. Lieu de rencontre des habitants, c'est là qu'ils se rassemblent dans les grands moments, elle est aussi une merveille artistique. Il suffit d'admirer les grilles de fer forgé rehaussées d'or, les sculptures (sur les fontaines, sur les toits...) et l'Arc de Triomphe, pour se dire qu'on est sur la plus belle place du monde. 

Son histoire est ici : 

Visiter la Place Stanislas de Nancy

 

2 Les constructions Art Nouveau 

Partout dans la ville, l'Art Nouveau a imprimé sa marque à travers de nombreux bâtiments, que ce soit des maisons privées ou des lieux publics.

La marquise de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Meurthe et Moselle/ Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/Shutterstock

La marquise de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Meurthe et Moselle/ Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/Shutterstock

Autour de la gare, vous devez passer à l'Excelsior dont l'intérieur est typique, avec des meubles Majorelle, des luminaires Daum... plus loin, rue Poincaré, la marquise de la Chambre de Commerce est sublime. En continuant vous découvrirez la rue Saint-Jean (la grande artère commerçante de Nancy) avec quelques façades magnifiques (dont une tout près du cinéma qui va vous épater) et la fantastique verrière du Crédit Lyonnais signée de Jacques Grüber.

Jacques Grüber "roses et mouettes" villa Bergeret à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : WildSnap/ShutterstockJacques Grüber "roses et mouettes" villa Bergeret à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : WildSnap/Shutterstock

Plus loin, l'avenue Foch, la rue de la Commanderie, le Quai Claude le Lorrain offre des pépites. Pour en savoir plus n'hésitez pas à joindre l'office du tourisme, vous trouverez des plans qui vous permettront balade et découverte dans la capitale française de l' Art Nouveau. 

 

3 la Place de la Carrière 

La place de la Carrière à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : /ShutterstockLa place de la Carrière à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : /Shutterstock

Elle fait partie de l'ensemble classé Patrimoine Mondial de l'Humanité. Née à la Renaissance, elle a été imaginée au départ comme un lieu où on pouvait faire "carrière" en remportant des victoires successives lors de tournois (joute de chevaliers, courses de bagues...). Au XVIIIe siècle, Emmanuel Héré, l'architecte de la Place Stanislas, l'a mis au goût du jour en ajoutant des façades XVIIIe et en s'inspirant de l'œuvre de Germain Boffrand son maître (auteur du Château de Lunéville, du château de Haroué...). Elle est terminée par deux très jolis hôtels particuliers et le Palais du gouvernement. 

 

4 Le Musée de l'École de Nancy 

Créé pour raconter l'histoire de l'École de Nancy, courant artistique nancéien au sein du mouvement Art Nouveau, le Musée de l'École de Nancy est situé rue Blandan. On y découvre l'intérieur d'une maison de l'époque et notamment son mobilier (signé Louis Majorelle) ou ses objets décoratifs (signés Gallé). L'École de Nancy est un groupement d'artistes ayant pour passion "l'art pour tous", autrement dit l'envie de mettre l'industrie au service de l'art pour pouvoir fabriquer plus d'objet et rendre la beauté plus accessible.

Vitrail Grüber visible au Musée de l'Ecole de Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/ShutterstockVitrail Grüber visible au Musée de l'Ecole de Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : HUANG Zheng/Shutterstock

De grands noms ont fait partie de cette "école de Nancy" célèbre dans le monde de l'Art : Emile Gallé (connu pour ses vases magnifiques), Louis Majorelle (pour ses meubles), Jacques Grüber (pour ses vitraux) et tant d'autres en ont fait partie.

Daum existe toujours et perpétue l'Ecole de Nancy à travers la réalisation régulière d'objets décoratifs nouveaux et uniques au monde / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Andrei Antipov/ShutterstockDaum existe toujours et perpétue l'Ecole de Nancy à travers la réalisation régulière d'objets décoratifs nouveaux et uniques au monde / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Andrei Antipov/Shutterstock

 

5 La Place d'Alliance 

C'est la plus petite des 3 places qui font partie de l'ensemble classé Patrimoine Mondial de l'Humanité. Elle est plus discrète, plus calme. A découvrir, notamment, l'œuvre de Cyfflé située en son centre et qui est dédiée à l'alliance Franco-autrichienne de 1756. 

La Place d'Alliance à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : /ShutterstockLa Place d'Alliance à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : /Shutterstock

 

6 La Ville-Vieille

Nancy a longtemps été une petite ville concentrée autour du château des ducs de Lorraine. Au début du XVIIe siècle, le duc Charles III a décidé d'agrandir sa capitale. Et plutôt que d'abattre les remparts et de construire autour de la ville, il a décidé la construction d'une deuxième ville de Nancy : la "ville neuve", 5 fois plus grande que la ville originelle devenue... "la ville-vieille" un surnom qui lui est resté aujourd'hui. Nancy a donc eu la particularité d'être constituée de 2 villes jusqu'à ce que Stanislas ne les fasse se rejoindre en bâtissant sa place. 

La porte de la Craffe au coeur de la vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Kiev.Victor/Shutterstock

La porte de la Craffe au coeur de la vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Kiev.Victor/Shutterstock

Perdez-vous dans les petites artères autour de la "Grand rue" qui traverse toute la vieille ville. Vous y découvrirez de très jolis hôtels particuliers (par exemple l'hôtel de Ludres, la MJC Lillebonne), de très chouette restaurants.. La Place Saint Epvre en est le cœur. On y voit la Basilique Saint-Epvre, construite au XIXe siècle et impressionnante par la qualité de ses vitraux (et des symboles des 4 évangélistes qu'on voit à l'entrée).

La basilique Saint-Epvre domine la vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : RossHelen/ShutterstockLa basilique Saint-Epvre domine la vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : RossHelen/Shutterstock

C'est aussi en vieille-ville que se trouve la porte de la Craffe, porte fortifiée qui a connu la Bataille de Nancy le 5 janvier 1477 quand Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, a voulu prendre la ville et la Lorraine et a perdu le siège ... Et la vie). 

 

7 Le Palais des ducs de Lorraine

Il est constitué de plusieurs bâtiments. Le palais en lui-même est doté d'une magnifique porterie, inspirée du château de Blois, sur laquelle se voit une statue du duc Antoine 1er à cheval réalisée par Mansuy Gauvain (elle a été détruite à la Révolution mais remplacée juste après).

Le Musée Lorrain est le Palais Ducal en vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Kiev.Victor/Shutterstock

Le Musée Lorrain est le Palais Ducal en vieille-ville à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Kiev.Victor/Shutterstock

Cette porterie était notamment, pour la petite porte, le lieu où les ducs montraient un ours offert régulièrement par les Suisses avec lesquels les Lorrains avaient été alliés. L'un d'eux "Marco" a protégé et nourri un enfant lors du grand hiver de 1709. En contournant le bâtiment vous verrez les arcades et la tour qui est sommée d'une flèche qui arbore tous les symboles des ducs de Lorraine : les alérions (des aigles sans bec ni griffe), la croix de Lorraine et la couronne ducale. 

Plus loin, la chapelle des Cordeliers est la sépulture des ducs de Lorraine. Elle est toujours consacrée et on y donne une messe par an en leur mémoire. 

 

8 La villa Majorelle 

La villa Majorelle fait partie du Musée de l'Ecole de Nancy, mais elle n'est pas toujours ouverte. C'est une maison emblématique de l'Art Nouveau à Nancy qui a été imaginée par Louis Majorelle au début du XXe siècle. On peut aussi l'admirer de l'extérieur et elle vaut le détour. 

Célèbre, la Villa Majorelle a même fait l'objet... D'un timbre ! / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Charlesimage/ShutterstockCélèbre, la Villa Majorelle a même fait l'objet... D'un timbre ! / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Charlesimage/Shutterstock

 

9 les parcs et jardins 

On dit beaucoup que Nancy est une ville minérale, en fait, il n'en est rien : c'est même une ville de botanique. Elle est dotée de nombreux parcs, ce qui fait qu'un habitant est toujours à moins de 10 minutes à pied d'un lieu de verdure.

Le parc de la Pépinière à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : SergiyN/ShutterstockLe parc de la Pépinière à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : SergiyN/Shutterstock

Quelques-uns de ces parcs sont "collector" telle la Pépinière, le poumon vert de la ville, avec plus de 20 hectares près de la Place Stanislas, une roseraie, une œuvre signée Rodin, et des arbres labellisés "arbre remarquable". Elle a été créée par Stanislas pour "démarrer" les arbres qu'on plantait ensuite au bord des routes. Ouverte au public dès la fin du XIXe siècle, la Pépinière a toujours été un lieu de vie. Un peu trop d'ailleurs pour les bourgeois du XIXe siècle qui voyaient bien que les soldats, nombreux à Nancy, rencontraient un peu trop facilement les prostituées (qui vivaient plutôt en ville-vieille) dans les taillis et fourrés. On a failli en faire un hippodrome pour supprimer le problème avant de se décider à la garder telle qu'elle, mais en supprimant les bosquets et taillis qui permettaient aux amoureux de se faire plaisir en toute discrétion. Le jardin du gouverneur, très romantique, et qui donne sur la Pépinière et la ville-vieille, est très beau. Non loin de la Place Stanislas, le jardin Dominique Alexandre Godron est le premier jardin botanique de Nancy. Il offre quelques belles plantes rares. 

Le kiosque de la Pépinière n'existe qu'en 2 exemplaires dans le monde. Il reprend les éléments de la Place Stanislas, notamment les fameux coqs des révervères. Photo choisie par Monsieurdefrance.fr : Shutterstock. Le kiosque de la Pépinière n'existe qu'en 2 exemplaires dans le monde. Il reprend les éléments de la Place Stanislas, notamment les fameux coqs des révervères. Photo choisie par Monsieurdefrance.fr : Shutterstock. 

Plus loin, le Parc Sainte-Marie est un très beau jardin également, plus petit (un peu plus de 4 hectares) et célèbre pour ses arbres remarquables, dont un tulipier de Virginie. Tout près du Parc Sainte-Marie, le jardin du Musée de l'École de Nancy est superbe. 

A noter aussi, à Villers-lès-Nancy, le jardin botanique Jean-Marie Pelt, confié à la Métropole du Grand Nancy et à l'Université de Lorraine. C'est un lieu public, mais aussi un lieu de conservation de plantes rares. On parcourt littéralement la planète en le découvrant. 

 

10 Le musée des beaux-arts. 

Sur la Place Stanislas, allez voir le Musée des beaux-arts. Vous découvrirez quelques-uns des plus grands artistes lorrains comme Claude Gelée dit "le Lorrain", Emile Friant, Jacques Callot et des tableaux célèbres comme "la Bataille de Nancy" par Eugène Delacroix ou "l'annonciation" par le Caravage et qui est arrivée à Nancy il y a près de 4 siècles. Enfin à l'intérieur, s'admire aussi la plus belle collection Daum, née des ateliers des souffleurs de verre nancéiens. Une merveille d'art et de savoir-faire. 

La bataille de Nancy par Eugène Delacroix (1831)La bataille de Nancy par Eugène Delacroix (1831)

 

Mais aussi : 

 

Les portes de Nancy.

Elles sont nombreuses puisque la ville a longtemps été double et donc doublement fortifiée. On peut voir la Porte Saint-Georges, surmontée du saint du même nom, dont les ducs étaient fier de posséder le "cuissot". Les portes Stanislas et Sainte-Catherine, du XVIIIe siècle, et dues au talent de Richard Mique, devenu plus tard architecte de la reine Marie-Antoinette et à qui on doit le célèbre Hameau de la Reine à Versailles. La porte de la Citadelle, au faubourg des III maisons, date de la Renaissance et est surmontée du duc bâtisseur Charles III. Enfin, la Porte Desilles, sur le Cour Léopold, est le monument aux morts de Nancy. Avant de le devenir, elle était dédiée aux morts Lorrains de la Guerre d'indépendance américaine. Sur les frises, on peut voir des marmousets raconter l'aide de la France aux Insurgents et le souhait des habitants de voir l'abolition de l'esclavage. 

 

La cathédrale 

Rome a toujours refusé aux ducs de Lorraine d'avoir un évêque "à eux" parce que leur duché était, pour le côté religieux, partagé entre les trois évêchés (Metz, Toul et Verdun) devenus Français. Ils ont pourtant offert une belle église, nommée primatiale, pour donner envie qu'on leur attribue un évêché ducal. Ce sera fait au moment de l'union de la Lorraine et de la France, au XVIIIe siècle. On peut voir à l'intérieur les plus anciennes grilles en fer forgé de Jean Lamour et un dôme peint par Jacquard. Il devait être énorme, à l'origine, dans l'esprit du Duomo de Florence, mais le terrain instable (et les petites finances ducales) ont eu raison du projet. 

La façade de la Cathédrale-primatiale de Nancy, corrigée par Mansard à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : ilolab/ShutterstockLa façade de la Cathédrale-primatiale de Nancy, corrigée par Mansard à Nancy / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : ilolab/Shutterstock

 

La ville neuve 

Autour du marché Central (Qui date de 1852 et mérite un vrai moment si vous êtes gourmands, elle offre quelques très jolies demeures du XVIIe siècle. On y voit de nombreuses grilles aux rez-de-chaussée, destinées à empêcher les instrusions quand Nancy était mal fréquentée au début du XVIIe siècle après la terrible guerre de Trente ans (la ville a perdu près de la moitié de ses habitants, et les duchés de Lorraine et de Bar aussi). Elle est aussi le cœur commerçant de Nancy et on peut y découvrir la jolie église Saint-Sebastien dont la façade est subtile. 

 

Dans la Métropole 

Le Féru des sciences.

Situé à Jarville-la-Malgrange, il est constitué du musée proprement dit, consacré aux sciences et dont les laboratoires, spécialisés dans les métaux, oeuvre à la conservation d'objets archéologiques qui leur sont confiés. Il est constitué aussi d'un parc, le parc de Montaigu, et d'un joli château. 

à 15 mn de la place Stanislas en bus. 15 minutes en voiture. 

 

Les vieux villages, Laxou et ses sentiers 

La métropole du Grand Nancy est constituée de Nancy et de 19 communes, soit 20 communes au total qui ont chacune une histoire et qui, notamment, gardé leurs "vieux villages". Ils se visitent avec plaisir, avec leurs petites églises, des ruelles, quelques belles maisons de maitre, notamment à Vandoeuvre Lès Nancy, Villers Lès Nancy ou Laxou qui présente aussi toute une série de sentiers qui traversent des jardins qui sont installés là où on trouvait des vignes autrefois. Ces sentiers permettent de s'offrir un peu de nature en pleine ville et de gagner du temps en coupant à travers... Champs. 

Laxou : 10 mn en bus de la Place Stanislas (Ligne 3 et 4). Les sentiers : arrêt victoire puis monter derrière la Mairie.

 

Autour de Nancy : 

 

Toul

L'étonnante façade de la Cathédrale Saint Etienne de Toul / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Isogood_patrick/Shutterstock

L'étonnante façade de la Cathédrale Saint Etienne de Toul / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Isogood_patrick/Shutterstock

L'un des anciens trois évêchés. La ville s'est développée autour de sa cathédrale Saint-Etienne qui vient de fêter ses 800 ans et qui est l'une des plus belles constructions de Lorraine. De style gothique flamboyant, elle est dotée d'un cloître magnifique. La ville est cernée de remparts qui ont pour racine l'œuvre de Vauban, mais qui ont été transformés par Serré de Rivières quand la France a fortifié sa frontière après la guerre de 1871. La Moselle forme une boucle qui enveloppe la ville dans une sorte d'écrin, et les vignes, où pousse le raisin des vins de Toul (AOC) ne sont jamais loin. 

A 15 mn de Nancy en voiture. Et à 15 mn de Nancy en train. 

Visiter Toul c'est par ici

 

 

Lunéville 

Le château des ducs souverains de Lorraine à Lunéville / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Sina Ettmer Photography/ShutterstockLe château des ducs souverains de Lorraine à Lunéville / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Sina Ettmer Photography/Shutterstock
 

Le "Versailles Lorrain" puisque c'est là que le duc Léopold 1er de Lorraine a fait bâtir sa résidence : le château de Lunéville. La ville s'est développée autour. Le château, imaginé par l'architecte Germain Boffrand, et construit autour de 1705,  a brûlé en 2003. c'est un perpétuel chantier de reconstruction. On peut admirer la chapelle, et le "parc des bosquets". C'est là que vivait le roi Stanislas et qu'on séjourné quelques-uns des plus grands esprits du XVIIIe siècle ; la Marquise du Chatelet (mathématicienne), Voltaire, Mauperthuis... La ville est aussi belle que le château avec ses hôtels particuliers, l'église Saint-Jacques et son orgue "caché" (en fait les colonnes du buffet sont peintes en faux marbres et sont constituées des tuyaux de l'orgue) et le fabuleux hôtel abbatial qui offre une reconstitution d'un logement aristocrate du Siècle des Lumières. A voir si vous aimez la déco, la mode et l'histoire. 

A 15 minutes de Nancy en voiture, A 15 minutes de Nancy en train. 2H00 de Paris en TGV. 

Découvrir Lunéville c'est ici

 

Château de Haroué

Le château de Haroué : un palais à la Campagne / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Mihai-Bogdan Lazar/ShutterstockLe château de Haroué : un palais à la Campagne / Photo choisie par Monsieurdefrance.Fr : Mihai-Bogdan Lazar/Shutterstock
 

Avec ses "365 fenêtres, 52 cheminées à l'âtre, 12 tours intérieures et extérieurs et 4 ponts ", c'est véritablement un palais à la campagne. Construit par Germain Boffrand pour les Princes de Beauvau, il est dédié à cette famille qui y habite toujours depuis 1729. A l'intérieur : les grands salons, avec des tapisseries magnifiques mettant en scène Alexandre le Grand), le salon blanc et son lustre en cristal de Baccarat, et le délicieux salon "Pillement" avec ses chinoiseries née du pinceau du grand Pillement. 

En savoir plus et les horaires de visite c'est ici

A 20 minutes de Nancy en voiture. 

D'autres sites UNESCO en FRANCE

Jérôme Prod'homme

Jérôme Prod'homme

Jérôme est "monsieur de France" l'auteur de ce site.